Espace d'échange dans la tolérance et la bonne ambiance
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Les poursuites sur le vaccin contre l'hépatite B contestées

Aller en bas 
AuteurMessage
TenDeRnesS
Admin
Admin
TenDeRnesS

Féminin
Nombre de messages : 2591
Age : 35
Localisation : sur terre
Date d'inscription : 17/01/2006

Les poursuites sur le vaccin contre l'hépatite B contestées Empty
MessageSujet: Les poursuites sur le vaccin contre l'hépatite B contestées   Les poursuites sur le vaccin contre l'hépatite B contestées EmptySam Fév 02 2008, 15:48

PARIS (Reuters) - Les poursuites engagées en France contre deux laboratoires pharmaceutiques liées à de possibles conséquences sanitaires du vaccin contre l'hépatite B sont contestées par les industriels qui nient tout délit.

Ils rappellent qu'il n'existe aucune preuve scientifique des dommages allégués.


La mise en examen de responsables des sociétés pharmaceutiques GlaxoSmithKline et Sanofi Pasteur MSD pour "tromperie aggravée" et celle de cette dernière pour "homicide involontaire" concerne potentiellement la majeure partie de la population du pays.

De 1994 à 1998, 14 millions d'adultes et sept millions d'enfants de moins de 15 ans ont été vaccinés contre l'hépatite B.

"Nous mettrons tout en oeuvre pour coopérer avec la justice, mais nous considérons que les accusations ne sont pas justifiées et nous les réfutons", a déclaré à Reuters Benoit Soubeyrand, directeur médical de Sanofi Pasteur MSD.

Un porte-parole de GlaxoSmithKline a déclaré que la société niait tout délit et estimait avoir agi dans le cadre de la réglementation et des connaissances scientifiques de l'époque.

La controverse sur le danger du vaccin a conduit le gouvernement à arrêter la campagne systématique en 1998, sans toutefois retirer du marché les vaccins, utilisés depuis 25 ans et toujours autorisés.

GlaxoSmithKline souligne, dans un communiqué, que le Haut Conseil de la Santé publique dans un avis du 14 décembre 2007 rappelle qu'il n'y a pas lieu de modifier les recommandations en vigueur concernant le vaccin contre l'hépatite B en France.

La vaccination est recommandée aux plans national comme international pour cette maladie qui a fait 1.300 décès en 2001, sauf pour les personnels de santé chez qui elle est obligatoire.

Des effets secondaires sont soupçonnés, notamment des cas de sclérose en plaques, mais aucune étude n'a démontré de lien entre les maladies et le vaccin, alors que, souligne Sanofi, une dizaine de recherches ont été menées sur le sujet.

"HOMICIDE INVOLONTAIRE"

La juge d'instruction Marie-Odile Bertella Geffroy, chargée d'un dossier depuis une dizaine d'années, n'a pas pu, malgré des expertises sur la trentaine de cas dont elle est saisie, démontrer les dommages.

C'est la raison pour laquelle elle n'a pu retenir principalement que la "tromperie aggravée", accusation qui recouvre la communication supposée insuffisante des sociétés sur les effets secondaires en question.

"La communication a été faite dans le cadre réglementaire et dans le respect des procédures", a dit le porte-parole de GlaxoSmithKline. Benoit Soubeyrand déclare pour Sanofi que le vaccin est régulièrement réévalué par les autorités sanitaires.

La juge Bertella-Geffroy, du pôle de santé publique de Paris, a par ailleurs mis en examen pour "homicide involontaire" la société Sanofi Pasteur MSD, une coentreprise à 50/50 entre Sanofi-Aventis et Merck.

Cette poursuite est fondée sur une expertise liée à un cas unique de décès, où un expert a conclu à un lien "vraisemblable" mais pas certain. L'avenir de cette poursuite est donc juridiquement incertain.

Le dossier du vaccin de l'hépatite B a donné lieu à de nombreux développements judiciaires. Ainsi, sur un autre plan, l'Etat a reconnu sa responsabilité à la suite d'un arrêt du Conseil d'Etat. Des indemnisations ont été accordées.

Le Conseil d'Etat avait reconnu comme accident du travail la sclérose en plaques d'une infirmière. Là encore, était retenu par les experts un lien vraisemblable avec la vaccination obligatoire contre l'hépatite B, mais pas certain.
aya rabbi yoster Rolling Eyes

_________________
WhaT MuSt bE, MusT Be ...AnD LiFe iS NoT a BeD oF FloWeRs !!!
http://www.zshare.net/audio/yowatweto-mp3.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les poursuites sur le vaccin contre l'hépatite B contestées
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour celles qui n'ont pas vacciné...
» Contre-indication vaccin
» Vaccin tétanos
» orthographe contre ortograf, le duel
» Vaccination

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Discussions générales :: Médecine & santé-
Sauter vers: