Espace d'échange dans la tolérance et la bonne ambiance
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques

Aller en bas 
AuteurMessage
Destinée



Nombre de messages : 8
Localisation : tunis
Date d'inscription : 19/10/2006

Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Empty
MessageSujet: Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques   Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques EmptyJeu Nov 02 2006, 12:33

bonjour

Les trous noirs ont toujours fasciné les physiciens et les chercheurs en astronomie pour la simple raison que ces trous noirs ne livrent l'un de leurs secrets que très rarement.

Pour nous, simples humains, nos recherches et notre imagination ne peut qu'être que matérielle, c'est à dire que l'on cherche d'un autre côté plus simple qui n'est autre que la réalité palpable, aussi futile qu'elle soit, et celà par un rapprochement entre deux phénomènes dont on connais pas mal de choses sur l'un des deux.

En partant de cette hypothèse, je tombé (je pense que je ne suis pas seul) sur quelque chose de semblable à l'activitié d'un trou noir, ici, sur terre, et celà en milliards d'exemplaires et, qui plus est, celà va par deux !!

j'espère bien que vous vous en rendez compte et que vous me partagez l'envie d'approfondir ce sujet en tous points

alors pour commencer, une question : quelle est l'activité connue d'un trou noir ?

j'attends vos réponses et vos propos enrichissants
merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TenDeRnesS
Admin
Admin
TenDeRnesS

Féminin
Nombre de messages : 2591
Age : 35
Localisation : sur terre
Date d'inscription : 17/01/2006

Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Empty
MessageSujet: Re: Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques   Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques EmptyVen Nov 03 2006, 18:18

bonjour bon je m y connais pas trop dans ce domaine mais j ai lu quelque part y a quelques temps que les corps noirs c'est des etoiles en fin de vie qui se replient sur elle meme plus l energie est importante plus les objets celestes qui se trouvent autour de cette etoile en fin de vie son attirés
bon plus d explications sont les bienvenues Smile

_________________
WhaT MuSt bE, MusT Be ...AnD LiFe iS NoT a BeD oF FloWeRs !!!
http://www.zshare.net/audio/yowatweto-mp3.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supracrevette
Maire
Maire


Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 28/10/2006

Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Empty
MessageSujet: Re: Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques   Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques EmptySam Nov 04 2006, 11:44

J'ai étudié ça il y a quelques temps (j'espère que ma mémoire ne me fait pas défaut). Sur chaque astre il faut une vitesse minimum pour que les objet puissent sortir de la gravité(par exemple pour faire décoller une fusée) . Cette vitesse dépend de la densité de l'astre, plus il est dense plus cette vitesse doit etre grande. Il y a eu des observations dans le ciel d'étoiles qui poursuivaient une certaine trajectoire puis tout d'un coup elles étaient déviées de leur trajectoire comme si elles étaient attirées par un autre astre, or il n'y a aucun moyen de l'observer cet astre hypothétique. C'est là que l'idée de trou noir est apparu. Ce serait un astre si dense qu'il attire vers lui tous les objet qui passent à proximité et il serait invisible car même la lumière ne peut pas s'échapper de sa gravité tellement cette dernière est grande. ( parce que pour observer un astre c'est souvent avec la lumière qu'il dégage)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destinée



Nombre de messages : 8
Localisation : tunis
Date d'inscription : 19/10/2006

Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Empty
MessageSujet: Re: Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques   Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques EmptyMer Nov 08 2006, 11:08

bonjour et bonne fete du 7 novembre .. ça fait bien des changements !!

donc on est tous d'accord sur le principe de l'existance d'un trou noir et sa très grande puissance d'absober la lumière

ce que je vous propose, c'est de revenir sur terre et chercher un peu ce qui pourrait etre assimilé à un trou noir
et pour vous aider un peu, on sait bien qu'en physique, la couleur noire est un phénomène qui absorbe toutes les couleurs existantes dans la lumière et ne rejette que le noir (cé d'ailleurs le phénomène de tout objet et qui ne rejette que la couleur qu'on peut voir)

un objet ou une molécule qui absourbe tout ne rejette aucune couleur, donc on dit qu'elle est transpente ..

bizarre ?

mais où trouve-t-on un trou noir sur terre ??? et qui, de surcroit, présente le meme phénomène qu'un vrai trou noir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supracrevette
Maire
Maire


Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 28/10/2006

Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Empty
MessageSujet: Re: Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques   Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques EmptyMer Nov 08 2006, 15:54

Destinée a écrit:
bonjour et bonne fete du 7 novembre .. ça fait bien des changements !!

donc on est tous d'accord sur le principe de l'existance d'un trou noir et sa très grande puissance d'absober la lumière

ce que je vous propose, c'est de revenir sur terre et chercher un peu ce qui pourrait etre assimilé à un trou noir
et pour vous aider un peu, on sait bien qu'en physique, la couleur noire est un phénomène qui absorbe toutes les couleurs existantes dans la lumière et ne rejette que le noir (cé d'ailleurs le phénomène de tout objet et qui ne rejette que la couleur qu'on peut voir)

un objet ou une molécule qui absourbe tout ne rejette aucune couleur, donc on dit qu'elle est transpente ..

bizarre ?

mais où trouve-t-on un trou noir sur terre ??? et qui, de surcroit, présente le meme phénomène qu'un vrai trou noir ?

C'est impossible de trouver un trou noir sur terre pour la simple et bonne raison que la gravité est sensiblement la même en tout point de la terre et que pour obtenir un trou noir il faut que la gravité soit très grande à tel point de ne rien laisser s'échapper pas même la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destinée



Nombre de messages : 8
Localisation : tunis
Date d'inscription : 19/10/2006

Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Empty
MessageSujet: Re: Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques   Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques EmptyMer Nov 08 2006, 16:47

ok d'accord tu as bien raison mais ça, c'est dans l'infiniment grand Arrow

mais venons-en à l'infiniment petit ... cherchez bien ... ouvre bien les yeux .. y en a par milliards !!! et c'est le meme phénomène !!! sauf que ça n'attire pas les objets mais juste la lumière ... leur lumières ..


c'est aussi difficile que ça ???!!! Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Dance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supracrevette
Maire
Maire


Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 28/10/2006

Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Empty
MessageSujet: Re: Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques   Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques EmptyMer Nov 08 2006, 18:09

Destinée a écrit:
ok d'accord tu as bien raison mais ça, c'est dans l'infiniment grand Arrow

mais venons-en à l'infiniment petit ... cherchez bien ... ouvre bien les yeux .. y en a par milliards !!! et c'est le meme phénomène !!! sauf que ça n'attire pas les objets mais juste la lumière ... leur lumières ..


c'est aussi difficile que ça ???!!! Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Dance

Tu confonds peut être avec la notion de corps noir, car s'il y avait un trou noir sur terre il l'aurait absorbé en entier et elle ne serait pas visible de l'espace et aucun astre ne pourrait graviter autour de la terre sans etre englouti à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destinée



Nombre de messages : 8
Localisation : tunis
Date d'inscription : 19/10/2006

Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Empty
MessageSujet: Re: Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques   Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques EmptyJeu Nov 09 2006, 11:15

Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques G090 Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Regret
très chère supracrevette, tu en es toujours dans l'infiniement grand

généralement, c'est à partir des petites choses, meme de toutes petites choses, que les scientifiques peuvent quasi-expliquer de grands phénomènes et celà est vrai aussi pour nous, simples humains, sauf que les scientifiques complètent leurs recherches avec des formules mathématiques ou des combinaisins chimiques, juste pour que l'explication soit presque inintelligible pour nous.

revenons à nos trous noirs

imaginons un tout petit point noir qui ne dépasse nullement 2 millimètres et qui capte continuellement et indéfiniement toutes les les lumières (sous forme de couleurs) sauf si on lui met un écran pour que la lumière ne passe plus .... il est évident que ça ne peut pas etre un tout petit trou noir puisqu'il n'y a pas de rotation ... sinon ça aurait englouti toute la terre !!

on pourrait expliquer, par cette rotation vertigineuse, que tout objet celeste est broyé, réduit en poussière et encore plus, réduit en photons, molécule de base de la lumière et là ... Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Miam englouti par cette sorte d'aspirateur de lumière ... essayez de mélanger toutes les couleurs .. vous n'aurez que la couleur noire afro

pour ce qui est de ce petit truc qui existe par milliards sur terre n'est autre que la pupille de l'oeil, notre oeil, qui n'arrete pas d'absorber la lumière

en partant de cette base, on peut expliquer globalement le phénomène du vrai trou noir ..

mais la vraie question c'est qu'après avoir absorbé la munière, qu'est-ce qui se passe à l'intérieur ? est-ce que c'est une sorte de poubelle interstellaire ? un aspirateur de résidus d'objets que le ciel n'en a plus besoin ? forcément, sinon on aurait une expansion galactique avec une puissance exponentielle !

au moins, on sait ce qui se passe quand la lumière entre dans nos pupilles ..
Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques G090
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supracrevette
Maire
Maire


Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 28/10/2006

Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Empty
MessageSujet: Re: Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques   Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques EmptyJeu Nov 09 2006, 11:42

Tu confonds beaucoup de choses, la définition d'un trou noir n'est pas uniquement un corps qui absorbe toutes les couleurs. La définition principale d'un trou noir c'est qu'il a une densité quasiment infinie qui lui confère un champ gravitationnel immense qui engloutie absolument tout dans son passage. le fait qu'il absorbe la lumière n'est qu'un détail.
Une pupille est loin d'avoir une densité quasiment infinie. C'est joli ce que tu dis mais ça n'a aucun sens physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destinée



Nombre de messages : 8
Localisation : tunis
Date d'inscription : 19/10/2006

Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Empty
MessageSujet: Re: Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques   Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques EmptyJeu Nov 09 2006, 13:52

supracrevette a écrit:
Tu confonds beaucoup de choses, la définition d'un trou noir n'est pas uniquement un corps qui absorbe toutes les couleurs. La définition principale d'un trou noir c'est qu'il a une densité quasiment infinie qui lui confère un champ gravitationnel immense qui engloutie absolument tout dans son passage. le fait qu'il absorbe la lumière n'est qu'un détail.
Une pupille est loin d'avoir une densité quasiment infinie. C'est joli ce que tu dis mais ça n'a aucun sens physique.

et voila le langage des scientifiques que je n'aime pas du tout !!!
et voila, tu t'es fait prendre dans le tourbillon de leur inintelligibilité .. dommage

brabbi au lieu de redire ce qu'ils disent, dis-moi seulement ce que tu en pense toi et seulement toi
tu ne sais pas encore que ces scientifiques nous font gober tout à tort et à travers ??

autre chose : j'ai fuis pas mal d'autres sites à forums pour la simple raison que les gens se réfèrent et redisent toujours ce que les scientifiques ou autres nous apprennent du haut de leur stature
mais moi j'ai envie d'entendre parler et penser de simples gens, à travers le net, et surtout se réjouir de l'idée que ces gens ont de la jugeotte meme si c'est erroné !

les scientifiques aussi font des erreurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supracrevette
Maire
Maire


Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 28/10/2006

Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Empty
MessageSujet: Re: Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques   Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques EmptyJeu Nov 09 2006, 17:05

Destinée a écrit:
supracrevette a écrit:
Tu confonds beaucoup de choses, la définition d'un trou noir n'est pas uniquement un corps qui absorbe toutes les couleurs. La définition principale d'un trou noir c'est qu'il a une densité quasiment infinie qui lui confère un champ gravitationnel immense qui engloutie absolument tout dans son passage. le fait qu'il absorbe la lumière n'est qu'un détail.
Une pupille est loin d'avoir une densité quasiment infinie. C'est joli ce que tu dis mais ça n'a aucun sens physique.

et voila le langage des scientifiques que je n'aime pas du tout !!!
et voila, tu t'es fait prendre dans le tourbillon de leur inintelligibilité .. dommage

brabbi au lieu de redire ce qu'ils disent, dis-moi seulement ce que tu en pense toi et seulement toi
tu ne sais pas encore que ces scientifiques nous font gober tout à tort et à travers ??

autre chose : j'ai fuis pas mal d'autres sites à forums pour la simple raison que les gens se réfèrent et redisent toujours ce que les scientifiques ou autres nous apprennent du haut de leur stature
mais moi j'ai envie d'entendre parler et penser de simples gens, à travers le net, et surtout se réjouir de l'idée que ces gens ont de la jugeotte meme si c'est erroné !

les scientifiques aussi font des erreurs

Il y a des conventions, des definitions, si on ne les respecte pas ça devient chaotique. C'est exactement comme si tu me disait moi je considère que le velo est une voiture et que tu te mette à l'appeler voiture. Tu es libre mais les gens ne te comprendront plus.
La théorie du trou noir reste une théorie certe et c'est là qu'il faut etre sceptique et ne pas croire sur parole par contre, prendre la définition déjà pré-établie et essayer de la faire coller à un autre concept ça devient du n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destinée



Nombre de messages : 8
Localisation : tunis
Date d'inscription : 19/10/2006

Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Empty
MessageSujet: Re: Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques   Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques EmptyJeu Nov 09 2006, 18:14

voila cé bien clair et ptit jugement ke jé porté sur toi sé avéré juste

désolé mais tu te fies trop à ce qu'ils disent .. tu prends tj les choses com ça et de cette manière aussi irréfléchie ??

et qui te dis que ces conventions et ces définitions ne sont pas disons plus ou moins fausses ?

à propos de velo : tu parle d'une bicyclette là ?
ne sais-tu pas que le mot velo vien de l'italien "veloce" ?
et veloce en italien ve dir "rapide"
ne peut-on pas dire alors d'une voiture qu'elle rapide ou veloce donc ..... velo !!

cé bizarre, vraiement bizarre de fermer les yeux sur la pure réalité et prendre la bizarrerie comme réalité

miskin le monde !!

tu ne serais pas en france par hasard ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Empty
MessageSujet: Re: Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques   Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Trous noirs : entre simple constations et réalités physiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ASTRONOMIE - Chandra débusque 35 trous noirs stellaire dans Andromède
» Les loups ne se mangent pas entre eux
» PL - Poulet aux champignons noirs DUKAN (en esperant que les phot
» Cherche poussette canne
» Flan au chocolat/orange allégé et ultra simple et rapide....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sciences et technologies :: Espace-
Sauter vers: